Michel Cappoen

Sculpture

Michel Cappoen est né à Uccle, en 1950, Il évolue jusqu’à l’âge de 10 ans dans la proximité de son grand-père, sculpteur et tailleur de pierre. Il passe régulièrement ses vacances dans le sud de la France chez sa grand-mère et son compagnon Henri Gray, peintre français. La peinture de cet artiste du midi dont la thématique est le corps féminin, laissera une empreinte toute particulière sur l’adolescent qu’il était. Il entre au Arts et Métiers, afin de maîtriser la technique de la soudure. C’est à ce moment-là que Michel découvre sa voie : c’est le travail de la matière, et en particulier de la pierre, qui s’impose à lui. C’est en 1995, qu’il décide de se perfectionner en s’inscrivant à la section de tailleur de pierre à l’Institut Technique et Agricole de la province du Hainaut. En 1997, il intègre l’Ecole de Taille de Pierre de Saint-Servais. Dans l’engouement de son initiation, il obtient l’accès à la profession d’entrepreneur et de tailleur de pierre, qui lui ont valu d’effectuer des stages dans des cites prestigieux, comme le Beffroi de Mons, la maison Hanséatique à Bruxelles, et le Pont Romain à Montignies Saint-Christophe. 

« Piégé par sa passion, Michel Cappoen n’attrape pas la « maladie de la pierre », non, il est tout simplement obsédé par elle, par ce qu’elle lui inspire.
Tailler, ciseler ou tout simplement boucharder pour un effet plus rude deviennent alors son langage quotidien, son hymne à la vie qu’il enseignera plus tard dans son atelier. Son inspiration est, d’abord, une véritable « inspiration première », le sculpteur représente la femme et principalement le torse qui est montré dans toute la force d’une jeunesse synonyme de promesse, de tendresse et de sensualité pure et saine. Ensuite sa main le guidera vers d’autres sujets, tels que les animaux qu’il fera couler en bronze en Espagne. » Anita Nardon

 

Expose à l’Atelier Las Meninas

Samedi –Dimanche