Hannah Oneesan

Arts gital.

Éternelle femme enfant, Hannah Onéésan (littéralement grande sœur en japonais) est bercée par la culture asiatique depuis son plus jeune âge. Les yeux rivés sur les films des Studios Ghibli, elle bâtit une passion dévorante pour les mangas en s’abreuvent d’œuvres animées telles que Cats Eyes, Full Metal Alchimist et Sakura. La jeune femme aiguise son coup de crayon sur les yeux en amande de poupées Kawaï et de Geishas, et perfectionne son savoir-faire lors d’études supérieures de design d’objet et graphique. Talk Gallery s’est laissé séduire par cette directrice artistique, conceptrice d’objets originaux haut en couleurs tournés vers l’univers du manga érotique

Hannah Onéésan joue avec les notions d’antagonisme, et propose une lecture moderne du vitrail occidental en y intégrant les éléments colorés et figuratifs du manga érotique. La série Blasphème allie les techniques du dessin traditionnel à l’art digital. C’est sous un premier trait de feutre que naissent de captivantes silhouettes de femmes hybrides, vêtues de leur lingerie-armure, opposant l’exposition de soi à la protection. Ces vitraux contemporains digitaux se matérialisent et prennent vie sous la forme d’objets décoratifs translucides conçus pour exacerber l’intensité des couleurs grâce à la lumière.

N° sur le plan: 8

Lieux d’exposition: Demeuldre – Chaussée de Wavre 141, 1050 Bruxelles

Vendredi – Samedi – Dimanche

www.instagram.com