Janet Avanesian

Ma biographie

Je viens d'ailleurs. J'ai traversé des frontières. J'ai vécu des bouleversements politiques qui ont brisé à plusieurs reprises le flux de ma vie. A chaque fois, ce fut une rupture avec le pays que je quittais. A chaque fois, dans le nouveau pays, j'ai découvert une culture différente, une ou des langues différentes que j'ai écoutées, apprises, balbutiés pour les parler. Je suis née aux Emirats Arabes Unis; j'y ai vécu avant de me rendre et grandir en Iran que j'ai fini par fuir pour m'installer en Arménie, le pays de mes ancêtres. Un jour, le vent m'a emporté en Belgique. Au cours de ces pérégrinations, je me suis perdue et au sein de la perte j'essaie de me retrouver, pour lentement faire apparaître une communauté de lucioles vagabondes, petites lumières fragiles, traversant les ombres du temps et qui viennent danser ici-même, chez moi, chez nous, au cœur de nos nuits.

A propos de mon travail 

"Le commencement était la main" est un spectacle d'ombres et d'objets à travers les miroirs tournants. Le travail manuel, artisanal et en direct (sans passer par le numérique) est au cœur de ce projet. La main instrument principal de l'être humain qui représente le pouvoir créateur et la création, ici, avec les gestes lents et fluides essaie d'extraire l'âme et la poésie des objets en les plaçant entre la lumière et le miroir. L'univers sonore en direct, crée essentiellement sur l'instrument de musique santour, apporte une sensibilité vibrante et une dimension spirituelle à l'œuvre. La plupart des éléments de ce spectacle sont récupérés sur le Marché aux puces, ce musée des objets sous le ciel ouvert. Conception et performance par Janet Avanesian, création sonore par Shahriar Sharifpour

Mes jours de participation

Vendredi 16 septembre de 17h à 21h., Samedi 17 septembre de 15h à 22h., Dimanche 18 septembre de 11h à 18h.

Adresse :
68 Avenue de l'Université, 1050 Ixelles
Réseau social :
en cours de création
fr_BEFR